Depuis quelques mois, on entend beaucoup parler de Legalstart, une startup qui casse les prix des formalités juridiques à faible valeur ajoutée. Nous avons rencontré Timothée pour qu’il nous parle de sa vision de l’expérience client.

Quelle est votre activité en quelques mots ? 

Legalstart.fr est une plateforme 100% en ligne de rédaction automatisée de documents juridiques et administratifs et de mise en relation avec des avocats. L'offre de services est destinée aux TPE/PME et inclut un vaste choix de services tels que : la création d'une entreprise, le dépôt de marque, la rédaction d'un contrat de travail,etc. Tout se fait en ligne via des questionnaires dynamiques développés par des avocats spécialisés.

 

Quel type de relation entretenez-vous avec vos clients ?

 

Legalstart.fr accompagne l'entrepreneur depuis la création et tout au long de la vie de son entreprise. Nous pouvons donc suivre leur évolution progressivement. Nous apportons un soin tout particulier au service client que nous proposons, notamment en ce qui concerne l'accompagnement dans les démarches et les échanges avec l'administration qui peuvent être très chronophages et anxiogènes pour ceux qui ne sont pas familiers.

 

Quelle est la chose la plus incroyable que vous ayez faite pour un(e) client(e) ?

 

Nous avons envoyé un membre de l'équipe en train à l'autre bout de la France pour débloquer une situation difficile avec le greffe d'un tribunal de commerce (souvent compliqués à gérer) pour le compte d'un client qui avait besoin d'un K-Bis de toute urgence. Le problème a été résolu et le client a reçu son K-Bis en quelques heures et a pu se concentrer sur le développement de son business.

 

Comment imaginez-vous la relation client dans vingt ans ? 

 

Si on regarde de l'autre côté de l'Atlantique, on s'aperçoit que la tendance est vraiment d'offrir un service client irréprochable. Cette tendance n'est pas encore réellement arrivée en France, mais je pense qu'elle est inéluctable.

 

Quand on sait qu'un client mécontent touche en moyenne 11 personnes, tandis qu'un client satisfait n'en touche que 3, on comprend aisément l'impact positif, ou négatif, du service client sur l'image de marque.

  

Quand et comment as-tu eu cette idée d'entreprendre ? 

 

Après 10 ans dans la finance d'entreprise en fusion & acquisition puis dans un fonds d'investissement à travailler au contact de chefs d'entreprises, j'ai eu envie de franchir le cap et passer de l'autre côté de la barrière

 

Quel a été ton plus gros défi en tant qu'entrepreneur ?

 

C'est une somme de défis au quotidien plutôt qu'un défi en particulier. La difficulté est de garder un degré de motivation maximum, jour après jour. L'image est assez cliché, mais c'est vraiment plus un marathon qu'un sprint.

 

 

 

Catégories : Relation Client

Nos derniers articles

La formation vue par Adeline Soulié (Unibail-Rodamco-Westfiel)

4

Adeline Soulié, Responsable formation chez Unibail-Rodamco Westfield

Comment EDF a réduit son coût SAV de 45% ?

"En moyenne, depuis que nous utilisons Diduenjoy, nous arrivons à prendre en charge 90% des retours utilisateurs en moins de 48 heures." Maxime Yacoub, chef de projet IT chez EDF.

La formation vue par Eric de la Guéronnière (Suez Environnement)

1-ConvertImage

Eric de la Guéronnière, Directeur de l'Académie Technique chez Suez Environnement nous livre ses bonnes pratiques pour une évaluation de la formation réusssie.